La place de la nature dans la ville

Dans les sociétés occidentales, la nature a longtemps été perçue comme ce qui est hors de l'homme, ce qui échappe à son contrôle. Cette représentation a évolué et l'homme est désormais perçu comme appartenant à la nature, puisque ses nécessités sont les mêmes que celles des autres êtres vivants.

La majorité des êtres humains vit dans des villes souvent densément peuplées, la nature y est-elle pourtant présente ?

Le milieu urbain est façonné pour accueillir au mieux l'homme. Pour autant la nature n'y est pas absente bien que la quantité de ressources disponibles soit limitée par rapport à d'autres milieux. Par exemple, la forte minéralisation des villes entraîne une faible production de matière première (plantes) disponibles pour la faune.

Un pigeon, seul face à la villeInformations[1]

Il existe toutefois en ville des espaces qui sont dédiés à la nature, comme les parcs. Outre leur valeur esthétique et récréative, ces espaces verts sont un refuge pour les habitants dans l‘environnement urbain stressant. Dans ces espaces la perception du vivant sauvage évolue, les pratiques changent et la biodiversité est de plus en plus prise en compte dans les pratiques de gestion : les pesticides sont moins utilisés, certains aménagements favorables à la biodiversité sont installés (nichoirs, hôtels à insectes...). Les naturalistes ont pu constater en ville la présence d'espèces de libellules, de chauve-souris etc. qui laissent penser que lorsque la pression humaine diminue, le vivant sauvage peut se développer, y compris en ville.

L'intérêt de ces espaces n'est probablement pas d'égaler la diversité d'espèces des milieux non urbains, mais plutôt de permettre une reconnexion avec la nature en montrant un possible partage des ressources entre le vivant sauvage et l'homme. D'un impératif de contrôle on passe progressivement vers une nature plus sauvage et diversifiée. L'intérêt récréatif et de promenade de ces lieux n'étant nullement diminués.

L'enseignement est un des moyens d'accompagner ce changement de point de vue. Plusieurs activités permettent de sensibiliser à la biodiversité en plus des activités de classe usuelles : la tenue d'un potager, les sorties nature, et bien sûr l'exploration des espaces verts dans et autour de l'établissement avec Vigie-Nature École !

La biodiversité présente dans les villes est composée d'espèces communes, que nous côtoyons tous, car elles vivent dans de nombreux milieux. Cette part de la biodiversité est la plus abondante, on la désigne sous le terme : « biodiversité ordinaire ». Elle est à distinguer de la part de la biodiversité qui regroupe des espèces patrimoniales, qui sont rares et localisées. Paradoxalement, cette biodiversité exceptionnelle est souvent la plus étudiée et la plus recherchée car elle satisfait notre imaginaire et notre attrait pour le sensationnel.

Cette biodiversité produit la majorité des services écosystémiques que ce soit dans les villes ou hors des villes. Sa détérioration peut altérer le bon fonctionnement global des systèmes naturels. Mieux la connaître permet de suivre ses évolutions et les pressions exercées par certaines activités humaines.

Bien comprendre les contraintes pesant sur la biodiversité en ville

La biodiversité en ville

Nathalie Machon, professeure au Muséum nationale d'histoire naturelle, nous emmène à la découverte de la biodiversité en ville. Elle propose pour cela un zonage de villes en fonction de l'importance des espaces verts, puis précise les caractéristiques écologiques propres à ce milieu. Elle termine par un aperçu des différents groupes d'espèces qui peuvent y être observés.

La biodiversité en ville
Informations[2]

Fonctionnement des populations animales et végétales en ville

Cette vidéo apporte des éléments sur le fonctionnement des populations animales et végétales en ville, milieux marqués par une importante fragmentation des habitats et des conditions physicochimiques contraignantes. Elle illustre son propos par une étude réalisée sur les pieds d'arbres autour de la gare de Bercy, à Paris.

Fonctionnement des populations animales et végétales en ville
Informations[3]

Qu'est-ce qui conditionne la qualité de la biodiversité dans une ville ?

Cette vidéo présente quelques facteurs qui influencent la qualité de la biodiversité en ville : climat, caractéristiques du sol, ancienneté de l'habitat, fragmentation et hétérogénéité des espaces verts... Elle conclut par l'apport de recommandations pour favoriser cette biodiversité, en se focalisant sur la gestion des jardins et des espaces verts.

Qu'est-ce qui conditionne la qualité de la biodiversité dans une ville ?
Informations[4]